L'Eglise Saint-Laurent de Virton vue par les cartes postales et par Frédéric Renauld
L'imposante église de Virton porte le nom de Saint-Laurent car c'est le Saint de la ville. Elle se dresse au cœur de la cité avec son escalier monumental surplombé d'un portique grec. Ce style d'architecture intègre les principales caractéristiques des temples gréco-romains. Il prit son essor au début du XIX ème siècle suite aux campagnes d'Egypte et d'Italie de Napoléon Ier. Les églises de style néo-classique ou Empire présentent des colonnes fausses ou réelles et un tympan triangulaire. Une tour carrée abrite les cloches. Elle a été construite en pierre de France. Elle date de 1834 (les travaux commencèrent en 1826) qui commencèrent en 1826. L'église Saint-Laurent a été dessinée par le Comte d'Holgard, lieutenant-colonel du génie belge, en retraite à Virton, et construite par Jacques-Modeste Guillemard, entrepreneur de fortifications. Dans la légende de la carte postale de "la Belgique Historique" intitulée "Virton - L'église et la Grand'Place" : on peut y lire "l'église fut construite dans le style prétentieux et froid en faveur de cette époque". A l'intérieur, elle présente trois nefs et un chœur rectangulaire à chevet plat. De nombreux éléments y sont remarquables : une peinture de Gaspar de Crayer (Ecole flamande du 16 ème) "l'apparition de la Vierge à Saint Bernard", une chaire à prêcher de 1745 finement sculptée (vestige de l'ancienne église), …
Depuis la rue Basse, en remontant la ruelle à mi-hauteur, on aperçoit déjà l'imposant bâtiment.
C'est en étant légèrement de côté qu'on a cette impression de relief pour les colonnes et les marches.
C'est la même photo mais dans les premières cartes - légèrement-colorisées (une des rares de l'église avec un ciel bleu clair, un peu de brun notamment sur le fronton …)
Si on fait abstraction de la croix sur le dessus du fronton, on pourrait croire que cette photo, prise entre deux murs, provient de Grèce ou de Rome !
Le photographe aurait pu enlever cette caisse en avant plan ( pour une carte postale brevetée ! )
L'église Saint-Laurent éclairée de nuit.
N.B. : On parle toujours de cartes postales (anciennes) en NOIR et BLANC mais voyez la variété des nuances.
C'est la plus belle carte représentant l'église Saint-Laurent qu'il m'a été donné de trouver. Ce n'est pas la plus ancienne (ici, datée de 1904 et la photo de l'église n'est pas colorisée). Par contre, il y a un "encadrement" pour la photo avec du relief pour les fleurs (qu'on aperçoit mieux au recto). C'est une carte brevetée que nous devons à la librairie Raty. Voyez comme elle est écrite : au verso, de chaque côté de la photo. A l'époque, le recto de la carte était uniquement destiné à l'adresse. Pas évident d'écrire dans ces conditions !
Mais est-ce que l'église est bien au centre ???
On dit toujours que l'église doit être au centre du village. Elle est dans le cercle des anciennes murailles de la ville. L'ancienne église était bien au centre des fortifications, le choeur étant situé à hauteur de l'ancienne maison Blaise devenue actuellement le restaurant Entre Nous (cercle rouge au milieu de la représentation de Virton au temps de Charles-Quint). Au-dessus de celle-ci, une chapelle indépendante de la paroisse de Virton. Elle avait été fondée par le riche curé de Jamoigne au 14 ème siècle et se trouvait à proximité de la grande maison Lavaux.
Faut-il rappeler qu'au dos de l'église, en face de la commune, il y a un garage qui abrita jadis un petit camion des pompiers (voir flèche rouge). Il y a même eu une permanence de la garde civile tout à la fin de la deuxième guerre.
Au-dessus, la plus ancienne carte postale (1895) avec une petite photo représentant l'église, nous vient de l'imprimeur Raty de la Grand'Place. Celle de droite, la dernière carte postale réalisée de l'église, a été éditée par la librairie Centre Presse (1995). Entre ces 2 cartes, entre ces 2 dates, un siècle s'est passé !
L'église dans toute sa longueur. Comparez la carte postale de gauche datée de 1920 et celle de droite, datée de 1930 : si l'aspect extérieur de l'église est bien "intemporel", voyez les changements de façades du magasin situé à gauche et du café situé à droite. Sur la première carte, j'ai indiqué par des flèches rouges la localisation et l'entrée du presbytère du doyen de Virton.
En 1905, le "Coeur de Jésus règn(ez)ait sur Virton". Cinq ans après, on a changé le décor de la fresque du dessus dans le chœur de l'église et les statues ne se trouvent plus sur les colonnes de droite…
En 1918, la Sainte Vierge fait son apparition à gauche de l'Autel. Sur la carte datée de 1923, les bancs ont été remplacés par des chaises.
Avant le tableau de Gaspar de Crayer, (école flamande du 16e s) représentant « l'apparition de la Vierge à Saint Bernard » avait la place d'honneur dans le Chœur de l'église !
A gauche, la photo originale qui a permis d'imprimer la carte postale de droite après qu'on en ait réglé la luminosité. Sur la carte postale de "la Belgique Historique" intitulée "Virton - Intérieur de l'église", il y aura le même texte qu'au dos de la photo originale (texte manuscrit au-dessus de la photo de droite) où on se trompait même de lieu : pas très sérieux pour des éditeurs-imprimeurs de cartes postales ! Pour vous prouver que c'est bien avec la photo de gauche prise depuis le jubé qu'on a imprimé la carte postale de droite : les trois têtes "prieuses" entourées en rouge se retrouvent bien sur l'autre. CQFD !
VIRTONHC.BE Histoire & Collections
“Le Musée virtuel et gratuit de Frédéric Renauld